Marianne pleure

Publié le par Luce

Marianne pleure
Des torrents de larmes
Dévalent les joues de Marianne
Les feuilles tombent, les fleurs se fanent
Elle est atterrée par ce barbarisme infâme
 
Désemparée par l'oubli, par le sommeil,
Et l'insensibilité de ses citoyens
Qui ne voyaient la guerre qu'au loin
Une chimère du passé, des médailles vermeilles
 
Nos Poilus et Résistants, devenus vagues souvenirs
Notre Marianne, témoin de drapeaux enflammés
Que l'on a laisser brûler sans pleurer
Dans l'illusion d'un pays en paix, en train de s'obscurcir
 
 
Des torrents de larmes
Dévalent les joues de Marianne
Pour ce cauchemar qu'elle condamne
Pour avoir oublié ses Valeurs, son âme
 
Ruisseaux de larmes qui envahit
Torrents limpides, frais, qui réveillent
Marianne espère les sortir de leur sommeil
Pour que son âme et ses Valeurs reprennent vie
 
Des larmes pour que chacun y voit clair
Pour retrouver ses enfants qui l'ont oubliée
Qu'ils se souviennent qu'ils sont Français
Qu'ils sont les enfants de Marianne et qu'ils en soient fiers!
 
Luce -- 14 novembre 2015

Publié dans hommage, Défense Nationale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article